Madame la Psychologue.

Il se peut que la question que je me permets de vous adresser soit quelque peu exceptionnelle. Nous sommes arrivés en Finlande, voici quelques années. Tout, dans notre vie, aurait dû trouver une meilleure orientation, notre vie devait se devenir plus facile et bien plus calme. Nous sommes, mon épouse ainsi que moi-même, des gens d’un certain âge, déjà. Or, le changement, tant attendu, nous a apporté bien de surprises. Nous avons été physiquement souffrants davantage que d’habitude. Mais, ce, au sujet duquel je m’interroge, ce sont les crises de fureur actuelles de mon épouse. Il suffit d’une chose, tout à fait mineure et inessentielle, qu’elle explose. C’est le mot pour le dire. Elle se plaint d’une grosse fatigue, qu’elle n’a plus la force d’accomplir des travaux qui, par le passé, lui procuraient tant de plaisir. Avant elle aimait faire de la pâtisserie et des conserves. J’ai l’impression qu’actuellement notre foyer est, d’une certaine manière, plus sale et davantage en désordre qu’avant. Lorsqu’elle se plaint de sa fatigue, j’essaie, de mon mieux, de m’occuper des travaux ménagers. J’ai l’impression, souvent, qu’elle se montre excessivement surexcitée, et, une fois qu’elle a commencé, elle n’arrive pas à s’arrêter de m’accabler de tous les maux. Que je fasse les choses bien ou mal, elle me laisse l’entendre. Même, sur un autre plan, elle ne supporte pas ma présence. Je remarque, même, que le fait d’avoir affaire aux personnes de notre connaissance lui est difficile. La nuit, souvent, elle se réveille par un sursaut, se lève et tourne en rond pendant une heure ou deux, ce qui, naturellement, coupe mon sommeil aussi. Elle dit avoir chaud, alors, elle aère et par la suite notre foyer est comme si on se trouvait dans un congélateur. Pour de bon, notre vie devient difficile, or, divorcer à notre âge me semble encore plus difficile. S’agit-il d’une altération psychique ? Quel secours pour mon épouse?

Signé : "Besoin du Calme"

Monsieur "Besoin du Calme".

Je vous remercie d’avoir posé la question. Il est difficile de se prononcer, avec certitude, sur les facteurs qui ont pu déclencher ce changement d’attitude et cette nouvelle façon de se comporter chez votre épouse. Vous ne dites point si, récemment, dans votre vie il y a eu d’autres grands bouleversements, à part votre arrivée en Finlande ? S’il y en a eu, alors, ceux-là peuvent, aussi, déclencher chez une personne cette façon de réagir face à la tristesse ou une dépression, de la manière décrite par vous. Que signifie pour votre épouse le fait d’avoir quitté votre pays natal ? À sa place, tous ces changements dans sa vie, qu’ont-ils lui apporté, est-ce que lui reste-t-il quelque chose, derrière elle, là-bas, de tellement cher et d’important que rien ne les remplace dans le cadre de votre vie actuelle ? Lorsqu’un être humain a atteint un certain âge, il lui est difficile de rebâtir sa vie depuis le commencement et les pertes subies peuvent se faire sentir de façon bien plus lourde qu’en étant jeune. Vous ne racontez pas, non plus, depuis combien de temps l’état actuel perdure chez votre épouse. À l’origine du changement de comportement de votre épouse, il peut y avoir plusieurs raisons. Il peut s’agir d’un état dépressif ou bien une raison tout à fait organique et biologique. Les modifications hormonales, au début de la ménopause, aussi bien chez la femme que chez un homme, peuvent, parfois, se manifester de la manière décrite par vous. Quant à l’âge quand commence la ménopause, il existe de grandes différences individuelles, autrement dit, je ne sais pas si, elle a déjà dépassé cet âge en question. Généralement, chez les Finlandaises la menstruation s’arrête vers l’âge de 51 ans (source : www.terveyskirjasto.fi). L’intensité dans la manifestation des symptômes varie, également, d’un individu à l’autre. Les bouffées de chaleur, la fatigue, et les brusques sauts d’humeur, tels que décrits par vous, sont tout à fait courants. Cependant, certaines autres perturbations hormonales peuvent, aussi, se manifester de la manière décrite, autrement dit : il serait utile de prendre rendez-vous, ensemble avec votre épouse, chez le médecin au Centre de soins afin de lui expliquer la situation et celui-ci établira une ordonnance pour les analyses nécessaires à effectuer.

L’état dépressif en tant que réaction face aux changements ou pertes personnelles peut, également, se manifester par irritabilité, asthénie, manque d’initiative, impuissance sexuelle, ruptures de sommeil et par difficultés d’éprouver de plaisir en compagnie d’autres personnes. Il est possible que le fait de discuter avec une tierce personne soit une bonne approche, du moment où il est impossible pour vous de discuter avec votre épouse à cause de son impatience et ses crises de fureur incessantes. Lorsqu’il y a, dans la vie, au même moment, plusieurs changements qui touchent au bien-être d’un être humain, cela peut déclencher des manifestations du stress chez une personne saine, même. Les facteurs sociaux, économiques et psychologiques ont beaucoup d’importance dans la manière comment une femme ressent le fait de vieillir. La lecture des symptômes au quotidien, fait apparaître, clairement, qu’ils perturbent aussi bien le bien-être de votre épouse que le vôtre, alors, il est sage de prendre rendez-vous chez un médecin.

Sirkku Suikkanen
Psychologue

Siirry ylös